Slide background
Slide background
Slide background

le syndicat qui vous défend

Slide background

le syndicat qui vous conseille

Slide background

le syndicat qui vous informe

Slide background

Venez rejoindre le SNMR

Slide background

Accueil


Catalogue des offres partenaires


Remboursez votre cotisation au SNMR grâce aux remises exceptionnelles de nos partenaires réservées aux adhérents.

Télécharger le catalogue en PDF

—> Obtenir les codes promo des partenaires (accès restreint aux adhérents à jour de cotisation)

 

 

Participez au Quizz !

Un acte de guidage ne peut être côté qu’avec un acte dont le libellé mentionne la réalisation d’une injection sous guidage?

Vrai
Faux

Vous devez-être connecté(e) pour participer au Quizz !

Se Connecter

Édito

Qui veut la peau de la rhumatologie ?

 

Après une loi de santé qui alourdit de façon dramatique les charges administratives pour les médecins ;
Après une convention qui, tout en reconnaissant l’expertise des rhumatologues dans la prise en charge des polyarthrites rhumatoïdes et l’initiation des biothérapies oublie la moitié des praticiens libéraux en excluant les secteurs 2 toute valorisation ;
Après la loi sur les contrats responsables qui menace leur existence (interdiction des remboursements au-delà du tarif opposable) ;
Après les difficultés pour obtenir l’ouverture de la prescription initiale des biomédicaments au médecin libéraux, formé depuis des années à leur maniement et se voit interdire du fait de leur lieu d’exercice cette prescription ;
Après l’exclusion des acides hyaluronique-dispositifs médicaux de la liste des prestations remboursées ;
Après la fermeture massive de lits d’hospitalisations dans les services de rhumatologie ;
On en vient à se demander si les politiques n’ont pas planifier purement et simplement la disparition de notre spécialité.Alors que les carnets de rendez-vous ne désemplissent pas, nous  en arrivons constat que si notre activité est plébiscitée par les patients, les organismes qui nous gouvernent ont une vision erronée de notre utilité au service de la population. Je les invitent à se replonger dans le livre blanc de la rhumatologie 2015 qui explique la rhumatologie à la française et ne peut qu’inciter à en promouvoir la place dans le service de soins français.
Je demande donc à tous les rhumatologues d’expliquer à leurs patients les menaces qui pèsent sur nous et donc sur eux, de contacter les représentants politiques, les représentants au niveau des caisses d’assurance maladie et des complémentaires pour provoquer  des rencontres pour faire bouger les lignes et éviter le sacrifice de notre spécialité.
J’incite tous les rhumatologues à rejoindre le SNMR car seul le syndicat de spécialité dans lequel nous nous battons tous les jours pourra porter nos demandes et coordonner des actions au niveau national.
J’invite tous les rhumatologues à venir échanger lors des États Généraux de la rhumatologie 18 mars 2017 à Paris (prenez bien note de la date et réservez votre samedi) dont l’objectif est de répondre à vos problématiques professionnelles.

 

Dr SENBEL, Président